Lucie Bühlmann, Visual Merchandising Designer chez Montres Breguet

image1

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Lucie Bühlmann, j’ai 23 ans et suis une ancienne étudiante de l’ESVMD. Après avoir effectué une formation accélérée de décoratrice, j’ai poursuivi mes études en Visual Merchandising Design, alors terminées en juillet 2015. Après avoir obtenu mon diplôme, je suis partie en séjour linguistique et culturel en Chine pour prendre des cours de mandarin à l’Université des langues et de la culture de Pékin. C’est pendant ce laps de temps que j’ai pu trouver mon premier emploi en tant que Visual Merchandising Designer, chez Montres Breguet à la Vallée de Joux.

Comment et quand avez-vous trouvé votre emploi ?
 
C’est en me rendant sur le site Jobup. ch que j’ai pu trouver l’annonce de mon employeur en février 2015. J’ai ensuite eu un entretien et effectué une journée d’essais, pour débuter mon poste chez Breguet en octobre de la même année.

Quelles sont les spécificités relatives au fait de travailler en tant que VMD dans la haute horlogerie ? 
Breguet est une référence en matière de haute horlogerie. Pour travailler en temps que VMD au sein d’une marque de prestige, il faut tout d’abord avoir un attrait particulier pour l’histoire de la marque, ainsi que pour son image. Il est important de s’imprégner du monde horloger pour concevoir et réaliser des projets avec beaucoup de soins et de précision.
Est-il essentiel actuellement de maîtriser plusieurs langues pour travailler dans ce secteur ?
Il est très important de maîtriser plusieurs langues dans ce secteur, car nous travaillons tous les jours à l’international.
En quoi consiste votre cahier des charges ?
En tant que Visual Merchandisind Designer chez Breguet, nous sommes les garants de la bonne présentation des pièces, visuels ou encore décorations en vitrines, dans les différents points de vente de la marque. Notre cahier des charges est donc très varié:
– Conception des décorations saisonnières ou spéciales pour toutes les boutiques de la marque dans le monde entier. Suivi fournisseurs et logistique pour la production et l’envoi des décors worldwide.
– Réalisation de projets sur mesure (PLV, visuels, displays) pour nos boutiques ou nos détaillants ou lors d’événements spéciaux.
– Mise en place des vitrines, de la PLV et des valeurs lors de différents événements.
– Mise en place des décorations saisonnières dans nos différents points de vente en Suisse.
– Conception de nouveaux supports de PLV, displays, articles promotionnels, packaging, etc.
– Suivi et correction du merchandising en vitrines dans nos différents marchés.
– Élaboration des outils d’informations merchandising pour nos marchés à l’international.
– Préparation de la PLV et mise en place des valeurs à BaselWorld. Accueil et renseignement sur le stand de la marque, lors de la foire.
Comment appliquez-vous concrètement les contenus de cours vus en ESVMD ?
J’applique principalement ce que j’ai pu apprendre des différents outils informatiques, tels que la suite Adobe. J’utilise aussi la méthodologie enseignée lors de ma formation pour l’élaboration de nouveaux projets.
Les différents partenariats et plus particulièrement celui que nous avons eu avec une marque de luxe chinoise, m’ont permis de mieux comprendre les différents marchés avec lesquels je travaille tous les jours, ainsi que leur culture, leur façon de communiquer et de vendre, qui ne sont pas partout les mêmes.
La gestion de projets et les cours de budgétisation sont aussi des points qui m’ont permis de m’adapter plus facilement à mon cahier des charges.
Travaillez-vous avec l’international ?
Nous avons tous les jours des échanges avec nos différents marchés, que ce soit en Asie, en Russie, aux USA ou encore avec différents pays d’Europe.
Comment voyez-vous votre avenir ?
J’espère pouvoir apprendre encore beaucoup du domaine de l’horlogerie pour acquérir des compétences variées, qui puissent me permettre d’évoluer en m’offrant de nouvelles opportunités dans le monde du travail.
Selon vous, quelles sont les compétences spécifiques que possède un Diplômé ESVMD ?
Je pense qu’un diplômé en ESVMD est une personne avec des compétences variées, qui lui permettent d’être très polyvalent. Il est surtout très habile avec les logiciels informatiques, a aussi une vraie méthode de travail et possède un grand sens de l’esthétique.
Que retenez-vous de votre cursus au sein de l’ESVMD ?
Je retiens beaucoup des projets réels que nous avons eu avec différents partenaires de renom. Cela m’a permis de me plonger dans le monde professionnel et ses exigences. Je retiens beaucoup de choses des workshop que nous avons eus à l’étranger, ainsi que des différents enseignements apportés par nos intervenants.